Tourisme culturel

Dar Aïcha pour un séjour dans l’autre Maroc…

Gîte rural, situé dans la chaîne du Rif au nord du Maroc, région encore vierge du tourisme de masse, dans un site incomparable, au sommet du versant sud ouest du Jbel sidi Massoud vous bénéficierez d’une vue imprenable sur le barrage Al Wagha et le village d’Ourtzagh où se tient chaque samedi matin le souk traditionnel.

Aïcha, la maman, vous y accueille. Elle est secondée par Mohamed, l’aîné de ses fils qui s’occupe des affaires avec Ali, son frère cadet et de sa fille Khadija et sa belle fille qui cuisinent pour vous de délicieux tajines. Elles s’activent toute la journée pour conserver à leur maison, bâtie sur le modèle traditionnel rifain, le style et  la propreté qui vous enchanteront.

Dar Aïcha offre tout le confort qu’un gîte d’étape puisse offrir.

L’accent est mis sur l’accueil, familial et sincère, la simplicité, dans le respect des traditions et des petites attentions qui rendront votre séjour inoubliable.

Promenades, rencontres, repos seront vos principales occupations. A moins que vous ne soyez randonneur,  chasseur ou golfeur… auquel cas vous serez guidé par un des fils de la maison pour assouvir votre passion dans les meilleures conditions. Les photographes seront ravis et étonnés de retrouver… en hiver l’Irlande à moins d’une heure de voiture de Fès. Vous pourrez aussi, si tel est votre souhait participer aux activités importantes de la vie de vos hôtes, récolte des olives et fabrication de l’huile… Et si l’artisanat vous intéresse, vous pourrez alors observer ou apprendre une technique ancestrale, la poterie modelée.  

Avec Aïcha bien sur, une des dernières potières de cette région vous serez associé à son travail, du ramassage de la terre à la vente de la pièce finie sur le marché local. Pour monter ses poteries, elle n’utilise pas de tour mais modèle ses pièces au colombin. Elles seront ensuite décorées avec des colorants minéraux avant d’être cuites à l’air libre dans un four semblable à une soute à charbon. Que vous soyez simple curieux, amoureux du beau ou étudiant aux Beaux Arts vous ne le regretterez pas.

Y aller…

Le voyage France Maroc reste à vos frais et s’organise de manière individuelle.

Le transfert Fès/ Ain Bouchrick s’effectue en compagnie de votre hôte qui viendra vous chercher à l’aéroport Fès Saïs, en gare routière ou ONCF de Fès selon le choix que vous aurez fait.

Prenez soin d’avoir une assurance Mondial Assistance qui vous garantira en cas de problème (en général celle associée à votre carte bancaire est suffisante).

 

Situation

Douar Aïn Bouchrik

Ourtzagh

Fabrication et séchage des pièces par Aïcha, potière Sless. Mai 2013. Sore. Association Mejmar du Rif (21)

Taounate

Maroc

Les prix

Hébergement

 pension complète  demi pension hébergement seul

Stage de  poterie 

Prix par personne et par jour exprimé en dhiram marocain

300 250 200 2500

 

Contact:

Elisabeth Lasserre

France : 06 46 86 62 75

Mail : mejmardurif@gmail.com

 

Taux de conversion variable. Pour un ordre d’idées 10dhs = moins de 1 euro

Taux au 07/03/14   1€ = 11, 24 dhs

Ces montagnes sont giboyeuses et si vous souhaitez chasser, il vous suffira de déclarer votre fusil de chasse au poste frontière à l’entrée dans le pays.

Dans le Rif et aux alentours, quelques perles à ne pas éviter, Tetouan l’artistique,  les plages au sable volcanique dans la région de Targha, la médina de Chaouen au bleu irréel,  les forêts de cèdre dans la province de Ketama, la medina de Fès… la plus belle de toutes les villes impériales.

A une heure de route, Golf Royal à Fès ou… Meknès où derrière les murailles du Sultan  Mouley Ismaïl, on joue aussi la nuit sur un parcours 9 trous, éclairé.

Des souvenirs à ramener, faites halte à Meknès, laissez vous aller dans sa medina à taille humaine, classée patrimoine mondial par l’Unesco en 1996, vous y trouverez  l’artisanat typique du Maroc. Comme à Marrakech… la pression en moins. Et puis, faites le tour de la ville, admirez sa double rangée de murailles, flânez sur la place d’El Edhim  face à Bab El Mansour, visitez les greniers de Moulay Ismaïl… jusqu’au coucher du soleil, moment où vous aurez bien mérité d’aller siroter un verre au bar de l’hôtel Zaki par exemple.