BENI MESTARA

Tribu : BENI MESTARA

Potières : Sheriffa, Ménana, Sheriffa, Zhara , Khadija, Tamah…            

Cuisson : Une

Four : Excavation dans le sol

Combustible : Galettes de bouse séchée, bois…

Engobe : Oui, blanc ou rouge

Décoration : Motifs souvent constitués de points traits blancs sur fond rouge ou zigzags noirs sur fond blanc.

Parfois utilisation du marron pour des tentatives de dessins plus libres. Floraux en général.

Colorants des engobes : Minéraux

Oxyde de manganèse : brun sombre / noir

Oxyde de fer : ocre / rouge

Terre ocre locale

Biyada : Chaux

Pièces traditionnelles :

Taille : S/M/L et XL

Type :      Assiettes, plats, plats à pétrir, gobelets, pichets, écuelles, Jarres à col étroit, Braseros

 

Les pièces ont le plus souvent un aspect très rustique mais certaines femmes travaillent à la perfection.

Le douar est isolé, pauvre et sans activités autres qu’agricoles.

Les maisons sont construites en briques fabriquées par les femmes avec la même terre que leurs poteries.

« Le douar qui n’a pas de chance » me disait le fils d’une potière.

Au cours d’une soirée passée dans le douar, nous avons agréablement et gaiement discuté, regardé la télévision (match de foot) en compagnie de Sheriffa et de ses fils. Etaient présents un groupe de jeunes Imams en formation. Ouverts à la discussion, je leur demandais ce qu’ils pensaient des femmes qui comme nous travaillaient. Le plus charismatique me répondit « la femme ne doit sortir que trois fois, du ventre de sa mère, pour aller chez son mari et … pour aller au cimetière ». « Mais ce n’est pas toujours possible » conclut il.

Gageons que leur formation continuera à leur ouvrir l’esprit.