BENI ZEROUAL

Tribu : BENI ZEROUAL

Potières : Maria et Aïcha de la tribu des Beni-Zéroual travaillent ensemble.

Cuisson : Une

Four : Excavation dans le sol

Combustible : Galettes de bouse séchée, bois…

Engobe : Oui, blanc sur toutes  les pièces

Décoration : Les grandes jarres comme la « vaisselle » présentent un engobe blancs et sont ornés de motifs traditionnels en fins liserés, arcades marron dessinés avec des pinceaux faits de poils de chèvres.

Les grosses cruches sont rondes, ventrues, sensuelles et leur col noir souligne la couleur ocre ou vert sombre du haut de la panse.

Colorants des engobes : Minéraux

Oxyde de manganèse : brun sombre / noir  

Oxyde de fer : ocre / rouge

Terre ocre locale

Biyada : chaux

 

Pièces traditionnelles :

Taille : S/M/L et XL

Type de pièces :  Assiettes, plats, plats à pétrir, vases à lait, gobelets, pichets simples et  doubles, gargoulettes, écuelles, Jarres à col large ou étroit                                                

Via le souk Jaïa de Galaz nous rencontrons Maria, belle potière Jaïa vivant en territoire Beni Zeroual et travaillant avec une femme de cette ethnie.

Gros bourg, 2 écoles et 8 mosquées.

Depuis chez Maria le panorama est magnifique, tendance carte postale, mais la région, si belle soit-elle ne doit pas nous faire oublier la rudesse de l’existence de ceux qui y vivent.

Maria est heureuse de nous recevoir. Elle aimerait une autre vie pour ces enfants. N’ose pas en rêver de meilleure pour elle-même…

Elle prend la parole, remet son bien sympathique mari en place, il sourit…

Après une journée à modeler la terre, il lui reste le travail de la maison, la cuisine, les courses… qu’elle porte sur la tête et un grand sourire, non dissimulé par l’épais fouta de laine blanche qui réchauffe plus que ne cache toutes les femmes de la tribu.